51E ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Date et lieu
21 janvier à Méjanes

L’assemblée générale du 21 janvier, place à la jeunesse et retour à l’éthique.

Avec, au pupitre, deux " chefs d’orchestre " qui excellèrent, chacun, dans la partition de sa fédération : Michel Lalanne(course landaise) et Henri Itier (course camarguaise).

Privilégiant " l’uppercut " à la langue de bois, les deux tribuns, au terme d’interventions brillantes et " musclées ", délivrèrent des messages forts.

• MICHEL LALANNE :
" La tauromachie n’appartient à personne, c’est seulement un flambeau que nous avons à entretenir, à consolider et à transmettre pour qu’il vive au-delà de nous. "

• HENRI ITIER :
" il n’y en pas une qui est plus belle, plus valorisante, plus méritante que les autres. Elles le sont toutes. Nous les respectons et affirmons notre détermination, notre identité et notre union pour les défendre toutes. "