Union des clubs taurins Paul Ricard
Club taurin El Ruedo Palavasien voyage du 13 au 16 octobre 2017 en pays gascon

Nous sommes nombreux à connaître le Gers : Auch et d’Artagnan, sa gastronomie et le magret d’André Daguin, ses bastides, ses vignobles et son haut Armagnac entre autres, ses élevages et ses foies gras etc. mais durant ce séjour nous y avons découvert une extraordinaire passion, celle d’un homme Jean louis Darré ganadero à l’Astarac vouant sa vie et son énergie à l’élevage de toros braves. Certes dans ce paysage du Gers vous n’y retrouverez pas l’immensité des campos et le luxe des haciendas andalouses mais vous écouterez avec engouement cet homme vous conter son histoire. Les fêtes de Vic et la découverte du toro avec son grand-père, ses premiers pas et rencontres en tauromachie, puis la feria de Dax où ce soir là il posa son verre en décidant de quitter la lumière, le ruedo et les clarines pour aller clôturer la ferme familiale et y élever du toro brave...ensuite nous l’avons suivi dans son char nous présenter un lot de novillos et au retour, autour du Floc et autres alcools nous avons dégusté tapas y mets locaux. Il était temps alors avec beaucoup d’émotion, de respect et de chaleur de prendre congé de notre hôte.

Nous sommes également nombreux à connaître les Landes : Napoléon III, ses forêts de pins, sa gastronomie, ses vignobles et son bas Armagnac, ses férias et sa course Landaise….mais à la ganaderia du Buros nous avons découvert une autre passion, celle de Jean Barrère pour l’élevage de toros et vaches de course landaise. Juché sur des échasses il nous accueille, nous transporte sur son char pour découvrir une palombière et la chasse pendant cette période de la « maladie bleue » où même les onze futurs vaccins n’y feront rien. En retournant au domaine nous découvrons son élevage de toros et ses méthodes de travail (pas de chevaux, tout à la gamelle ) ; puis c’est l’arrivée autour du « meuble de l’échassier » et les histoires de « vaillants landais ». Ensuite au son de la marche cazérienne nous nous installons à table pour déguster les spécialités locales. Avec tout autant de verve Jean nous délivrera (sans chauvinisme) tous les secrets de la course Landaise ainsi que les similitudes entre les différentes tauromachies. Une dernière blague autour du verre d’Armagnac et c’est le moment de saluer un homme vivant et aimant partager ses intenses passions.

Nous n’oublierons pas, également, les trois jours de beau temps, Didier un chauffeur disponible à souhaits, un hébergement dans des fermes auberges tenues par des gens charmants et fiers de leur terroir, des palavasiens bien que loin de leurs flots, enthousiastes et intéressés ; mais bon sang, ces deux bons hommes, quelle Caste, des Figuras !!!

Alors si un jour vous passez par là, prenez un peu de temps, allez leur dire bonjour, asseyez-vous, humez et écoutez car mieux que moi, ils vous diront plus que tout !!!

des images, des rencontres, du plaisir voilà un voyage réussi.

Separation
En images :
Copyright 2010 - Union des clubs taurins paul ricard
Mentions Légales / Politique de confidentialité / Espace privé