Union des clubs taurins Paul Ricard
Newsletter
› Finale du Trophée Louis Thiers 2017
Fiesta campera du ctpr "les aréneros du pays d’Arles"

Dimanche 26 Juin

PAYS D’ARLES

Dimanche dernier, chez François André, le Club Taurin Paul Ricard « les Areneros du Pays d’Arles » ont organisé leur fiesta campera, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas manqué d’air !

En effet, le couloir de la plaine située entre Crau et Alpilles était balayé par de violentes rafales qui ont certes atténué la forte chaleur, mais qui ont rendu la partie un peu plus difficile pour les toreros.

Après la traditionnelle visite du campo sur la charrette, la fin de la matinée a été réservée à la tienta de deux vaches, la première pour Tibo Garcia et la seconde pour le jeune Tristan Espigue, accompagné de son professeur de l’école taurine d’Arles, Tino Lopes, Luc Tosello étant sur le cheval.

Mansita lors de l’épreuve de la puya, mais recelant par la suite une bonne noblesse, la première vache a répété ensuite pour permettre à Tibo d’exécuter des deux côtés des séries ajustées et bien liées
Ensuite, Saskia Matic, également de l’ETA, a étalé son courage pour tracer quelques muletazos méritoires.

La deuxième vache avait suffisamment de qualités pour permettre à Tristan de surmonter l’épreuve des rafales et de lier plusieurs séries comme témoignages des progrès réalisés. Affichant son envie, il a profité de l’aubaine pour se régaler et montrer son savoir-faire avant que Saskia ne revienne tirer encore quelques muletazos appliqués. Après l’apéro et une succulente fideoa qui valut les deux oreilles et le rabo à l’ami Daniel Caparros, chef étoilé de la Monumental de Gimeaux, nous sommes retournés prendre l’air à la placita pour la lidia d’un toro à charge de Tibo Garcia.

Bien dans le type, le Français André a étalé certaine qualités, Tibo l’entreprenant sur les deux bords avec une visible envie, soignant le geste et tuant efficacement. Il faut dire que ce genre d’entrainement est très important pour lui, surtout avec dans le viseur une prochaine échéance dans « son arène » de Tarascon, où il sera en competencia avec deux de ses compañeros, Andy Younes et Adrien Salenc, l’arbitrage étant confié aux novillos des frères Jalabert.

Au terme de cette agréable journée, André Bortolin, président du CTPR des Areneros du Pays d’Arles, a tenu à remercier tous les participants et a rappelé que les principes de ce club est avant tout d’aider de jeunes toreros, en l’occurrence un novillero, Tibo, et un aspirant, Tristan, que l’on retrouvera d’ailleurs chez Pagès-Mailhan en novembre prochain pour la prochaine Fiesta campera du ce club ô combien dynamique…

A propos de ce club taurin, son nouveau siège a été officialisé au Picador, rue de la cavalerie à Arles, le vendredi 24 juin.

André Bortolin en a profité pour honorer les frères Granier en leur offrant le fer de leur ganadería, chère au cœur du club, fabriqué à la main par Philippe Matic.

Tom Garcia, président d’honneur, excusé pour cause de vernissage de son exposition au Mas de Baracan, a tenu à offrir une série

texte et photos Paul Hermé

Separation
En images :
Copyright 2010 - Union des clubs taurins paul ricard
Mentions Légales / Politique de confidentialité / Espace privé