Union des clubs taurins Paul Ricard
Ibiza Corne d’or 2015

Le temple gascon de la course landaise a vibré hier, pour la 56e Corne d’or. Il a parfois tremblé pour des écarteurs trop hardis, mis à terre par des coursières au galop ravageur. Quel spectacle !
Peu importe qu’on la surnomme la Rome de la course landaise ou le temple gascon de ce sport qui a pris le nom du département voisin, Nogaro se passionne, chaque 14 juillet, pour la Corne d’or. Et cela fait presque 60 ans que ça dure. Pensez donc, le président du club taurin Bernard Marque n’était pas né quand la première Corne d’or a été attribuée.
A midi , à l’hôtel de Ville, à l’heure du tirage au sort, Bernard Marque et le maire de Nogaro Christian Peyret étaient heureux d’accueillir Franck Serve, le président de la fédération française de course landaise et Dominique Perron, président de l’Union des clubs taurins de France qui n’a pas hésité à faire les 700 km séparant Méjanes de Nogaro. « 700 mètres ou 700 kilomètres, peu importe, ce qui compte c’est le cœur et la passion », a justement souligné l’Arlésien.

Bernard Marque remerciait Gérard Suberchicot , Alain Parrin et Michel Douroux pour leur fidélité .

Du cœur et de la passion, il y en a eu dans l’après-midi, sur le sable brûlant des arènes. A dire vrai, aucun ingrédient n’a manqué pour faire de cette 56e édition un grand succès : une météo de carte postale, un public nombreux et connaisseur, des écarteurs courageux et, bien sûr, reines incontestées du rendez-vous nogarolien, des coursières en grande forme. Un sabot douloureux, la championne incontestée des 7 dernières années, « Ibaneza », avait dû déclarer forfait. Le peuple coursayre peut être rassuré : la jeune génération a pris le pouvoir.

« Ibiza » a justifié son statut de favorite et remporté haut la main sa première Corne d’Or. Sans doute pas la dernière. Le trophée le plus convoité rejoint donc la ganaderia Deyris. Chez Dargelos, on se consolera de la 2e place de « Fidelia » avec le titre de vache d’avenir décerné à « Amandine ». Côté écarteurs, Romain Clavé, excellent tout l’après-midi, remporte le concours.

Le palmarès
Corne d’or. 1. « Ibiza » (ganaderia Deyris), 1359 voix ; 2. « Fidelia » (Dargelos), 366 voix ; 3. « Paquera » (Armagnacaise), 230 voix ; 4. « Noguezia » (DAL), 79 voix.

Vache d’avenir. 1. « Amandine » (Dargelos), 776 voix ; 2. « Andalouse » (Deyris), 604 voix ; 3. « Vaya con Dios » (DAL), 291 voix ; 4. « Sévillane » (Armagnacaise), 219 voix.

Cordier d’argent. 1. Éric Merville, 2. Jacques Morandin, 3. Didier Latapy, 4. Bernard Lansaman.

Concours des écarteurs. 1. Romain Clavé (Deyris), 2. Denis Lazartigue (Deyris), 3. Cyril Dunouau (Armagnacaise).

Trophée des entraîneurs. Ce trophée créé cette année par le club taurin de Nogaro est remporté par Laurent et Jean-François Deyris, de la ganaderia DAL.

Bravo au club taurin Paul Ricard de Nogaro et son président Bernard Marque pour cette fabuleuse organisation

Photo Pickwicq(www.pickwicq.fr)
P.-J. P

Separation
En images :
IMG/jpg/13-2.jpg
Copyright 2010 - Union des clubs taurins paul ricard
Mentions Légales / Politique de confidentialité / Espace privé