Union des clubs taurins Paul Ricard
Présentation de la Feria de la Crau

C’est au foirail, dans ce lieu incontournable de la feria Saint-Martinoise que la Unica et la commission taurine extra-municipale ont présenté ce vendredi 30 janvier les carteles de cette édition 2015. Deux cents aficionados ont répondu présent à cette annonce.

Pierre Doumenc, ancien Président de La Unica, présenta rapidement cette Feria qui fêtera pour l’occasion les 20 ans de la feria.

Maurice Sambain, président de la commission taurine, retraça en détail l’histoire de cette Feria qui a trouvé maintenant son allure de croisière et sa place sur l’échiquier taurin.

Dominique Teixier, premier adjoint au maire, prit ensuite la parole pour témoigner de son attachement à la Feria et à ses organisateurs, leur renouvelant son soutien et celui de la municipalité, notamment face aux attaques des anti-corrida.

Alexandre Gugliemet, délégué tauromachie présenta les diverses animations taurines dans les arènes portatives située au recinto, comme un concours de capea avec les élèves de l’école taurine d’Arles et ceux du centre français de tauromachie, une capea des bars en hommage à « l’AS » cafetier local, membre actif de la Unica décédé en 2014, des prestations en nocturne des groupes de recortadores « Arte sin Fronteras » et « Arte y passion » ainsi que des démonstrations de courses camarguaises.

Brieuc Tanguy, secrétaire adjoint présenta ensuite une nouveauté cette année avec les représentations de cinq bandas qui tout au long de la feria animeront le centre-ville ainsi que le recinto.

Cédric Bernardi, nouveau Président de la Unica détailla toros et toreros. Il explicita d’abord le choix des toros, s’attachant à mettre l’accent sur une présentation qui soit dans le type de l’encaste choisi, que ce soit pour les toros du Conde de la Maza du samedi, ou pour ceux appartenant aux six ganaderias françaises du dimanche.

La corrida du samedi 25 avril sera marquée du fer du Conde de la Maza, élevage qui n’est plus apparu sur le sol français depuis 2011.
Pour combattre les pensionnaires du Cortijo de Arenales, le poste de chef de lidia est attribué au torero de la province de Tolède Eugenio de Mora. Ce torero, apodéré conjointement par Robert Piles et Juan De Padua, s’est notamment distingué lors de la temporada précédente en coupant une oreille importante à Madrid devant, justement, un toro du Conde de la Maza. Il fera à cette occasion sa présentation dans le ruedo Saint Martinois. Le second poste est dévolu à Sanchez Vara qui foulera le sable craulen pour la troisième année consécutive. Mais quoi de plus logique au vu de sa très bonne prestation lors de l’édition 2014, où il coupa la seule oreille de la feria face aux Dolores Aguirre. Miguel Angel Delgado clôturera ce cartel. Le torero originaire de Seville avait laissé une très belle impression lors de sa présentation dans cette plaza en 2012, coupant un pavillon d’un toro de Pagès Mailhan. Annoncé au cartel l’année suivante, la corrida avait dû être annulée suite à des intempéries.

La corrida du dimanche 26 avril fera la part belle à la tauromachie française. Six ganaderias différentes, Bruno Blohorn, Concha y Sierra, Cura de Valverde, François André, Gallon et Alain Tardieu.
Cédric Bernardi rappela à l’assistance que cette corrida ne serait pas une corrida « concours » mais une corrida de « competencia ». Pour affronter ces élevages les organisateurs ont décidé de renouveler leur confiance à Morenito de Aranda qui aurait pu être le grand triomphateur de l’édition 2014 si les aciers ne l’avaient pas trahi. Le deuxième engagé est Mehdi Savalli, torero aguerri aux corridas dures et banderillero hors pair. Il connut notamment lors de la précédente temporada un succès important à Aire sur l’Adour, devant des toros de Baltasar Iban où il récolta trois oreilles. Le dernier poste est octroyé à un autre torero Arlésien en la personne de Thomas Joubert. Il fera son retour dans les arènes Louis Thiers, trois ans après avoir coupé deux oreilles lors d’une corrida de Cebada Gago.

Avant de clôturer cette présentation par un apéritif offert par l’Union des clubs taurins Paul Ricard, les critiques taurins du sud-est ont remis le prix de la meilleure corrida "Sud Est" à Rafael Buendia ganadero de Rehuelga pour la prestation de ses pensionnaires lors de la feria de la crau 2014.

LA UNICA
www.feriadelacrau.fr

Separation
En images :
Copyright 2010 - Union des clubs taurins paul ricard
Mentions Légales / Politique de confidentialité / Espace privé